Comment bien faire un covering ?

Le covering consiste à recouvrir toute la carrosserie ou quelques-unes de ses parties à l’aide d’un film adhésif. Cela peut provenir d’un vieillissement de la peinture du véhicule ou d’une simple envie de changer de style. Cependant, pour réussir un covering, plusieurs démarches sont à adopter. Comment bien faire alors un covering ? Eléments de réponse dans cet article.

Les prérequis pour faire du covering

Pour bien faire un covering, plusieurs conditions sont à respecter. D’abord, vous devez enfermer le véhicule et le film covering dans un même espace. Cela doit se faire au minimum 4h avant le déroulement de l’opération afin qu’ils soient à une même température. Ensuite, l’espace de travail doit être propre, exempt de poussière et très bien éclairé. Il est conseillé de le chauffer entre 18 et 25°C. En dessous de 18°C, n’envisagez jamais de poser votre film covering au risque d’obtenir un très mauvais résultat. Enfin, vous devez prévoir le temps que durera la pose du film. En effet, il est bien possible que la voiture soit immobilisée durant 2 à 3 jours, parfois plus. Après avoir rempli toutes ces conditions, vous pouvez poser votre film, de préférence, à sec.

A voir aussi : Comment calculer la distance d’arrêt ?

Le matériel nécessaire

Plusieurs accessoires interviennent dans la réalisation d’un covering. On peut citer le cutter précis ou le scalpel, le pistolet à air chaud, des chiffons en microfibres et une raclette dotée d’un côté en feutrine. A ces outils, on peut ajouter de l’alcool à 90° ou de l’alcool isopropylique qui servira à dégraisser la carrosserie. Vous aurez également besoin des primaires d’accrochage qui favorisent le collage notamment sur les parties granulées, embouties, concaves ou encore sur les contours. Pour finir, il vous faudra un thermomètre laser avec lequel vous pourrez contrôler la température lors de la cuisson du film.

Les étapes à suivre

Les différentes étapes de la pose du film doivent nécessairement être respectées. Tout d’abord, vous devez laver la voiture et tous ses recoins à la perfection. Vous devez donc éviter de vous limiter à un simple lavage à haute pression. Ensuite, il faudra démonter toutes les pièces gênantes, notamment les feux, les rétroviseurs et les poignées de portes. C’est à la suite de cela que vous procéderez au dégraissage de la carrosserie entière.

Lire également : Nettoyant moteur : pourquoi et comment l'utiliser ?

Après l’avoir dégraissée, vous pouvez maintenant cacher les zones non couvertes en vous servant d’un scotch de carrossier. Assurez-vous que le film ne s’y collera pas. Dès lors, il vous revient de positionner le film, de faire un pré-découpage avant de nettoyer la zone à poser avec du chiffon microfibre.

Pour finir, servez-vous du primaire d’accrochage puis retirez le liner avant de cuire le film covering tout en le chauffant à 90°C. Utilisez ensuite le vernis de scellement puis procédez au remontage des pièces autrefois démontées.

à voir