Comment devenir motard douanier ?

En 1950, la douane française avait instauré une unité motocycliste qui soutiendra les unités de la branche Surveillance. Alors, au sein de la branche surveillance, les motards exercent un indispensable métier. En outre, ils se déplacent facilement et plus rapidement sur tout le territoire. Ce métier s’ouvre aux hommes et aux femmes. Mais, quels sont les moyens pour devenir motard douanier ? Découvrez les divers moyens au travers de cet article !

Devenir motard douanier : avoir certaines qualités

De prime abord, il convient de préciser que le douanier à moto doit avoir une bonne maîtrise de son métier. Mis à part ceci, il doit connaître les réglementations douanières, aimer conduire et se déplacer à moto. Parce que la majorité de son métier s’exerce avec une voiture. Pour se présenter au concours et devenir un motard douanier, vous devez être patient. Aussi, vous devez être organisé et avoir un bon esprit d’analyse et de synthèse.

Lire également : Quel est le modèle de moto le plus rapide disponible en 125cc ?

En outre, il doit savoir travailler en équipe, être également capable d’autonomie dans l’exercice de son métier, être attentif et savoir faire preuve de concentration. De surcroît, il doit travailler avec beaucoup de rigueur, honnêteté, savoir gérer son stress et avoir le sens des responsabilités.

Notez bien qu’il doit encore montrer une certaine fermeté lors des contrôles du public et avoir de l’aisance relationnelle.

A lire également : Quand débrider sa moto 50 cc ?

Après une excellente condition physique, vous devez savoir maîtriser ses émotions et garder son sang-froid en toutes circonstances. Être mobile et flexible pour pouvoir travailler à divers endroits selon les besoins des douanes sont aussi des qualités.

Devenir motard douanier : quelles sont les différentes compétences ?

Les compétences techniques liées au déplacement efficace et sécurisé à moto sont : enseignées lors d’une formation adaptée. Le Douanier à moto aura non seulement le permis moto, mais plus que cela. Il aura appris à maitriser son véhicule et à pouvoir se déplacer facilement et sans danger sur tous les axes routiers.

Le Douanier à moto a également les compétences liées au métier de douanier : connaissance du droit français, européen et international, de la législation douanière française et européenne. À ceci s’ajoutent, la fiscalité, de différents types de stupéfiants et explosifs qu’il pourra être amené à rencontrer lors des contrôles. Puis du système informatique interne de la douane française.

Devenir motard douanier : les conditions physiques

Avoir une bonne condition physique est essentiel pour ce métier qui peut être difficile (exercice du métier en extérieur par tous les temps, gestion du stress essentielle, etc.). On demandera donc au candidat d’avoir une bonne acuité visuelle (essentielle pour la conduite d’une moto) soit dix dixièmes pour chaque œil (après correction).

Ne pas avoir de problèmes de perception des

Couleurs / reliefs et justifier également d’une bonne vision de nuit sont très indispensables. Être apte du point de vue médical et pouvoir travailler de jour comme de nuit sans avoir de problèmes de santé particuliers.

Devenir motard douanier : les formations et les diplômes requis

Pour devenir motard douanier, vous devez rencontrer des interlocuteurs étrangers lors des opérations.

Une formation spécifique d’un an sera dispensée par la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI) au sein du Centre National de Formation à Rouen. Cette formation comportera notamment une partie théorique sur la législation douanière ainsi qu’une partie pratique sur le terrain où les futurs motards devront réaliser différentes missions.

Avant d’intégrer cette formation, les candidats devront passer plusieurs épreuves de sélection comprenant un test psychotechnique, une épreuve sportive ainsi qu’un entretien individuel afin d’évaluer leur motivation et leurs aptitudes pour ce métier particulier.

Il faut souligner que la réussite à ces tests ne garantit pas automatiquement l’obtention du poste. En effet, le nombre de places étant limité chaque année en fonction des besoins en personnel de la DGDDI, seuls les meilleurs candidats seront retenus après avoir passé toutes les étapes du processus de recrutement.

Pour ceux qui souhaitent approfondir leur expertise dans le domaine douanier ou accéder à des postes hiérarchiques supérieurs par la suite, il existe aussi diverses formations complémentaires telles que le Master ‘Droit et gestion des droits indirects’ proposé par l’Université Paris-Dauphine ou encore le Diplôme universitaire ‘Douane Internationale • Transit • Transport’ de l’Université d’Aix-Marseille.

Devenir motard douanier : le déroulement du recrutement et les étapes à suivre

Le recrutement pour devenir motard douanier est un processus rigoureux et sélectif. Les candidats doivent être prêts à suivre toutes les étapes du processus sans faiblir.

La première étape consiste à déposer une candidature en ligne. Pour cela, vous devrez remplir un formulaire sur le site internet de la DGDDI et y joindre votre CV ainsi qu’une lettre de motivation.

Si votre dossier est retenu, vous serez invité à passer une série d’épreuves au centre national de formation des douanes situé à Rouen. Ces épreuves comprennent notamment :

• Un test psychotechnique qui permettra d’évaluer vos aptitudes mentales et physiques.
• Une épreuve sportive qui mesurera votre condition physique, votre agilité et vos capacités d’endurance.
• Un entretien individuel durant lequel vous pourrez présenter votre projet professionnel et discuter avec les recruteurs des motivations qui vous poussent vers ce métier.

Si ces épreuves sont concluantes, alors il ne restera plus qu’à intégrer la formation spécifique dispensée par la DGDDI. Cette dernière dure environ 1 an pendant lequel les futurs motards apprendront tout ce dont ils ont besoin pour exercer leur métier dans les meilleures conditions possibles.

Il faut souligner que l’obtention du diplôme n’est pas suffisante pour entrer immédiatement en poste. Effectivement, la concurrence est rude et il n’y a pas toujours de postulants qui correspondent aux besoins de la DGDDI. Les candidats devront donc se montrer très motivés, persévérants et patients.

Devenir motard douanier est un choix de carrière passionnant pour ceux qui souhaitent travailler dans le domaine des douanes tout en alliant leur goût pour les deux-roues. Avec une formation rigoureuse et un processus de recrutement sélectif, ce métier offre des perspectives intéressantes à tous les candidats qui sont prêts à relever le défi.

à voir