Comment assurer un jeune conducteur avec une voiture puissante ?

Les voitures puissantes sont le rêve de nombreux conducteurs, les jeunes y compris. Cependant, étant novice et à bord d’un bolide, trouver une compagnie d’assurance prête à signer un contrat devient compliquer. Ce mini-guide vous montre la procédure d’acquisition d’un permis pour ces jeunes.

C’est quoi un jeune conducteur ?

Est considéré comme jeune conducteur, un automobiliste dont le permis de conduire date de moins de 3 ans. Ainsi, tout conducteur non assuré ou possédant un permis de conduire à titre probatoire ne pourrait affirmer être un expérimenté. Et ceci, peu importe l’âge de ce dernier.

A lire également : 5 conseils pour maintenir la pression des pneus de votre Peugeot 208

Que signifie le terme « voiture puissante »?

Est considérée comme voiture puissante, tout véhicule dont le cheval fiscal atteint la valeur de 6. Comme exemples de voitures puissantes, il y a la BMW de Série 1, le modèle Peugeot 208 GTI et la marque Renault Clio RS.

Critères à considérer pour calculer le tarif de l’assurance auto

Dans le secteur de l’auto-assurance, le tarif à appliquer dépend de la motorisation ainsi que du modèle du véhicule à assurer. Ceci, peu importe l’expérience et l’âge de l’assuré. Cependant, trois principaux facteurs occasionnent une augmentation du tarif. Il s’agit de la formule choisie, de l’expérience du conducteur et de la puissance de la voiture à assurer.

A lire en complément : Nettoyant moteur : pourquoi et comment l'utiliser ?

En effet, vous aurez à payer un prix très élevé, si votre véhicule a une forte puissance. Par ailleurs, les conducteurs ayant eu leur permis, il y a moins de 3 ans, ont un tarif plus élevé. Les voitures puissantes sont la plupart du temps assurées sous l’offre « Tous risques ». Or, celle-ci s’avère la plus coûteuse.

L’accumulation de ces deux critères (jeune conducteur + voiture puissante) provoque donc une augmentation exorbitante de la prime d’assurance.

Astuces pour assurer à coût réduit sa voiture puissante, étant jeune automobiliste

Afin de réduire le coût de l’assurance, les jeunes conducteurs peuvent appliquer certaines astuces. Voici donc quelques-unes d’entre elles.

Faire sa formation de conduite accompagnée

La conduite accompagnée permet au jeune conducteur de bénéficier d’une réduction de tarif, lors de sa souscription à l’assurance auto. Cette réduction vaut au maximum la moitié du coût de la surprime. Ceci est valable pour ses premières années de conduite en autonomie.

Acheter un véhicule d’occasion puissante

Contrairement aux véhicules neufs, les voitures d’occasion s’achètent à coût réduit. Le jeune conducteur bénéficie ainsi d’une réduction de tarif sur son véhicule de seconde main. Par ailleurs, le coût de son contrat d’assurance ainsi que celui de sa surprime se verront réduits.

Le choix des garanties

Afin de réduire le montant des cotisations, le jeune conducteur a la possibilité de choisir ses garanties. Ainsi, au lieu d’opter pour une garantie tous dommages en assurance multirisques, il pourrait plutôt choisir selon ses besoins, des garanties supplémentaires.

L’autre possibilité, c’est la tarification au kilométrage.

Par ailleurs, en conduisant prudemment, le jeune conducteur peut suggérer à sa compagnie d’assurance, la réduction du tarif de son contrat. Cependant, pour un accident responsable, le coût à payer pour les franchises augmentera.

Vous savez maintenant comment réduire le coût de votre assurance en étant jeune conducteur de véhicule puissant. Commencez donc les investigations pour avoir à temps votre assurance.

Les options d’assurance pour les jeunes conducteurs avec une voiture puissante

Lorsqu’on est un jeune conducteur avec une voiture puissante, l’assurance peut s’avérer coûteuse. Il existe des options d’assurance qui permettent de bénéficier d’une assurance auto à tarif abordable.

Cette formule concerne les dommages causés aux tiers, notamment lors d’un accident responsable ou non. Elle ne prend pas en compte les dégâts que vous pourriez subir ainsi que ceux infligés à votre véhicule et ce, peu importe la responsabilité engagée dans l’accident.

Si le véhicule a déjà plusieurs années et qu’il n’a plus une grande valeur marchande, ceci pourrait être une solution toutefois risquée étant donné la puissance du moteur.

Avec cette option, le jeune conducteur est couvert contre tous les types de sinistres : vol du véhicule, incendie ou encore vandalisme. Pensez à bien noter qu’en fonction de votre profil et de vos besoins spécifiques, certains assureurs auto proposent des options personnalisées qui peuvent être plus adaptées et rentables pour votre situation.

Avoir un véhicule puissant n’est pas incompatible avec une assurance abordable si on sait choisir la bonne formule. Il suffit d’étudier convenablement son budget ainsi que ses besoins réels afin d’opter pour l’option la plus appropriée.

Les conséquences de la conduite imprudente pour les jeunes conducteurs en voiture puissante

Conduire une voiture puissante peut être source de plaisir, mais cela implique aussi des responsabilités. Les jeunes conducteurs en particulier doivent faire preuve de prudence lorsqu’ils conduisent ce type de véhicule, sous peine de risquer des accidents qui peuvent avoir des conséquences dramatiques.

L’une des principales conséquences d’une conduite imprudente pour les jeunes conducteurs est l’augmentation du nombre d’accidents. Effectivement, le manque d’expérience peut amener certains à prendre plus facilement des risques au volant, en ne respectant pas les limitations de vitesse ou en négligeant certaines règles du Code de la route. Cela augmente considérablement le risque d’être impliqué dans un accident grave.

Les accidents causés par une conduite imprudente peuvent avoir différentes conséquences : blessures légères ou graves, dommages matériels importants voire irrémédiables, ainsi que la prise en charge financière du jeune automobiliste et/ou de ses parents qui sont souvent les garants sur leur contrat d’assurance auto.

Au-delà des conséquences directement liées aux accidents eux-mêmes, une conduite irresponsable peut entraîner l’invalidation du permis de conduire ou encore une hausse significative du montant à payer pour la prime auto-jeune conducteur, ce dernier point étant déjà élevé avec la possession d’un véhicule puissant.

Il est impératif que les jeunes conducteurs prennent conscience qu’ils ont davantage besoin de prudence lorsqu’ils sont au volant d’une voiture puissante. Il faut apprendre à connaître son véhicule et tenir compte notamment :

• de la circulation routière,
• de l’état de la route et des conditions météorologiques,
• du niveau d’huile du véhicule ainsi que de sa pression pneumatique.

Concluons en rappelant qu’une conduite responsable est le maître-mot pour les jeunes conducteurs. Il y a lieu d’être conscient des conséquences graves liées à une conduite imprudente.

à voir