Puis-je prêter ma voiture à ma fille ?

Vous souhaitez savoir si vous pouvez prêter votre véhicule à votre fille ou à un proche ? Sache que vous êtes libre de prêter votre véhicule à qui vous voulez. Toutefois, le profil de celui ou celle à qui vous souhaitez prêter votre véhicule et les clauses de votre contrat d’assurance sont qui déterminent si ce geste est sécurisé.

Ce que la réglementation exige sur le prêt de sa voiture à un proche

Légalement, tout conducteur doit disposer d’un permis de conduite. C’est en effet la première question qu’il faut se poser lorsque vous envisagez prêter votre voiture à votre fille : À t-elle les papiers justifiants ses compétences de conductrice ? Il est donc important de s’assurer que votre fille dispose d’un permis de conduite en cours de validité avant de laisser votre voiture à sa portée. Néanmoins, il existe plusieurs catégories de permis de conduite. Il ne suffit pas d’être titulaire d’un permis de conduite pour prétendre conduire n’importe quelle voiture.

A lire en complément : Comment transférer assurance auto ?

Il est important que la catégorie de véhicule à prêter corresponde au permis dont dispose votre fille. De plus, il existe par exemple des voitures qui ne devraient pas du tout être à la portée des jeunes conducteurs. Outre le permis de conduite, rassurez-vous également que votre fille a à sa disposition une carte grise et l’attestation d’assurance. Ces pièces sont indispensables pour circuler sur les voies publiques en toute sécurité sans craindre le contrôle de police ou de gendarmerie.

 Prêter sa voiture à sa fille : pour quel contrat d’assurance ?

Outre la réglementation, les clauses de votre contrat d’assurance représentent un aspect très important à prendre en compte. Et ce, pour savoir s’il faut prêter sa voiture ou non. Autrement dit, bien que vous soyez libre de prêter votre véhicule à qui vous souhaiter, il est important de s’assurer que votre contrat d’assurance autorise cela. Au contraire, vous risquez de ne rien bénéficier comme couverture de la part de votre assureur en cas de dommages.

Lire également : Quelle est la différence entre la conduite supervisée et la conduite accompagnée ?

En effet, les clauses d’un contrat d’assurance automobile varient d’un assuré à un autre. Du point de vue logique, la possibilité de prêter son véhicule à sa fille varie également selon le contrat d’assurance. Commencez d’abord à voir si vous avez une clause <<conduite exclusive>>. Si tel est le cas, sachez que les clauses de votre contrat d’assurance n’approuvent pas votre idée de prêt de véhicule. Cette clause stimule que seul l’assuré peut conduire la voiture et bénéficier d’une couverture.

Lorsque vous avez une clause de prêt de volant avec restriction, cela voudrait dire que vous pouvez prêter votre véhicule. Et ce, à une catégorie de personnes bien précis. Il suffit que votre fille remplisse les conditions nécessaires pour pouvoir circuler avec votre véhicule en toute sécurité. De même, vous avez la possibilité d’opter pour une clause de prêt de volant avec majorité de franchises. Cette clause permet à votre fille ou toute autre personne à qui vous prêtez votre véhicule d’être bien assurées. Toutefois, vous serez moins favorisé si c’est vous-même qui conduisez.

à voir